Soutenus par les élus, les pêcheurs guyanais montent d’un cran

Soutenus par les élus, les pêcheurs guyanais montent d’un cran

 “Il y a urgence. La situation se dégrade de jour en jour et nous sommes pillés sans aucune réaction de l’Etat”. Telle est la manière dont Michel-Ange Jérémie, maire de Sinnamary, introduit les débats du jour. Il fait référence au “fléau” de la pêche illégale sur le territoire guyanais. Et si l’Etat dispose bien d'un dispositif de prévu pour lutter contre les embarcations illicites, celui-ci apparaît comme disproportionné face à la réalité de la situation. Les personnes présentes à la réunion...

franceguyane.fr 617 mots - 29.10.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir