• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
ENVIRONNEMENT

11 tortues marines tuées par des chiens, Kwata lance l’alerte

M.L. Lundi 27 Juin 2022 - 07h02
11 tortues marines tuées par des chiens, Kwata lance l’alerte

Alors que la saison des pontes des tortues marines n’est pas terminée sur les plages de Guyane, l’association Kwata (étude et protection de la nature) s’inquiète d’une recrudescence des attaques canines, notamment à Remire-Montjoly.

 En un mois, les bénévoles de l’association ont relevé onze tortues marines tuées par des chiens sur cette plage (dix tortues olivâtre et une tortue verte).
 
Dans un communiqué, Kwata s’alarme de ces attaques quotidiennes et de leurs conséquences sur les populations de tortues protégées : « Chaque tortue adulte morte a un impact direct sur les populations de tortues marines ». L'association relève également que les chiens à l’origine de ces attaques ne sont pas des chiens errants mais des animaux « divagants » (ayant un propriétaire) qui se déplacent sur la plage.

A ce titre, l’association lance un appel aux propriétaires : « Nous souhaitons alerter tous les riverains propriétaires de chiens et leur demander d’être extrêmement vigilants quant aux divagations de leurs animaux de compagnie ». Elle rappelle que les tortues marines sont des espèces intégralement protégées et que la divagation canine est interdite sur la plage : « nous sommes dans le cas d’atteinte à des espèces protégées qui relève à ce titre de la police de l’environnement ».

• LIRE AUSSI - La CACL met en garde les propriétaires de chiens

Le propriétaire d'un chien en divagation risque une amende allant de 35 à 750 euros. Le propriétaire d'un chien ayant attaqué une tortue marine, ou un nid, risque une amende de 150 000 euros, et trois ans d’emprisonnement.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
6 commentaires

Vos commentaires

BELLOD 27.06.2022

En guise d’approfondissement du sujet de l’article, FG devrait se renseigner sur le nombre et la fréquence des patrouilles nocturnes de surveillance, que cette fameuse police de l’environnement a effectuées sur la plage de Rémire-Montjoly, durant cette saison de ponte. En espérant que de telles patrouilles existent…
D’ailleurs qui fait action de police de l’environnement dans le cas d’espèce? La gendarmerie, la police municipale? Il me semble que les deux y sont habilitées… Mais qui s’en occupe vraiment? Leurs actions sont elles coordonnées?









Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 27.06.2022
Euthanasie ?

faut-il euthanasier les chiens criminels ?

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 27.06.2022
pas normal

les personnes qui ont des animaux et qui sans occupe pas, faudrait les fichés pour "maltraitance des animaux", comme sa, plus jamais y auront le droit d'en avoir "legalement".

si vous allez a "chenil emeraude" a coté galion, s'est rempli d'animaux qui sont obliger de piquez car abandonner... animaux, pareil que les enfants : si tu en as, et ben tu dois t'en occupé!

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 27.06.2022

Si on commençait par s'occuper des enfants...car on voit avec vous ce que ça donne ici les manquements éducatifs...

Répondre Signaler au modérateur
Féfé973 27.06.2022

Il faut éliminer ces chiens divagants. Contrairement aux tortues, ils ne sont pas en voie d'extinction.

Répondre Signaler au modérateur
gilles SLM 27.06.2022

Proposition intelligente, qui a donc peu de chance d'aboutir...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
1 commentaire
A la une