Rentrée scolaire : les locaux de l'OPRF comme solution aux problèmes d'affectations ?

Rentrée scolaire : les locaux de l'OPRF comme solution aux problèmes d'affectations ?

C'était l'un des principaux constat de campagne pour Gabriel Serville face à la précédente majorité : une construction scolaire à la traine, bien incapable d'assurer encore cette année des besoins en surface éducative. Des besoins qui se font pourtant toujours plus pressant à mesure du temps et du gallot démographique guyanais ; alors que la rentrée est prévue dans la zone verte dans moins d'une semaine et que les équipes pédagogiques de l'ensemble du territoire sont appelées à être à pied...

franceguyane.fr 500 mots - 29.08.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir