France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
EDUCATION

Apatou : devant le collège fermé, la mobilisation des parents et des enseignants continue

La Rédaction Mardi 7 Septembre 2021 - 16h57

Alors que le collège Ma Aiye d’Apatou a été administrativement fermé hier par une décision du recteur en raison de trois cas Covid avérés, la mobilisation des parents et des professeurs, prévue de longue date, pour s’opposer à de nouvelles suppressions de classes se poursuit.

 Ils étaient à nouveau plusieurs dizaines dès 7h ce matin à se rassembler devant les grilles du collège Ma Aiye. Bien que l’établissement soit vide, suite à la fermeture administrative pour des raisons sanitaires, parents d’élèves, professeurs et assistants d’éducation ont tenu à être présents pour manifester leur colère.

A 7h30 une chaîne et un cadenas ont été posés symboliquement sur les grilles de l’établissement par les parents mobilisés.

Quentin Pelletier, professeur de mathématiques et animateur du mouvement fournit des explications : « La situation sanitaire est inquiétante, mais on ne voulait pas qu’elle fasse complétement disparaître la question des fermetures de classe. Ça aussi, c’est très inquiétant pour l’avenir de nos élèves. Nous voulons montrer, avec les parents, les enseignants et la vie scolaire que nous sommes déterminés. Que nous voulons des réponses. Que nous voulons récupérer les classes de 6e et de 4e pour ne pas accueillir les élèves dans des classes surchargées à la rentrée. En 6e il y aura 28 élèves par classe si rien n’est fait ce n’est pas acceptable »

Il met en garde : « On ne se sent pas du tout considéré par le rectorat que nous alertons sur la situation depuis six mois. Il y a beaucoup de colère chez les collègues. Chez les parents aussi. Plus ils viennent discuter avec nous et plus ils échangent entre eux, plus ils comprennent que les élèves du collège Ma Aiye n’ont pas l’air d’être la priorité du rectorat. Il faut qu’une réponse soit apportée pour apaiser tout cela ».

Installé sous des tonnelles mis à disposition par la commune d’Apatou, le collectif de parents et professeurs mobilisés a d’ores et déjà prévu de poursuivre le mouvement. A l’unanimité ils ont voté un nouveau rendez-vous demain à 7h pour un blocage pacifique et symbolique de l’établissement. Mais les actions collectives pourraient bien monter d’un cran si le rectorat ne propose pas de solutions pour sortir du mécontentement.

« Sans réponse à nos inquiétudes on ne peut pas arrêter le mouvement » prévient Quentin Pelletier avant de conclure : « on est arrivé à un point où on ne peut pas faire marche arrière ».



Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

g6d 08.09.2021

Dans cet article il n'y a aucune des raisons justifiant la fermeture de classe pour le rectorat. Est-ce que celui-ci aurait refusé de répondre ou est-ce que FG se contente de relater des opinions sans la moindre analyse. Les réseaux sociaux savent rapporter des points de vue sans plus d'explication. On est en droit d'attendre un travail de journaliste de FG.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
4 commentaires
Société

Jean-Luc Melenchon en Guyane du 20 au 26 octobre

P.R - Dimanche 17 Octobre 2021

5 commentaires