• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
EDUCATION

Trois nouvelles filières de formation pour l'académie de Guyane

Elias HALILE-AGRESTI (e.halile-agresti@agmedias.fr) Jeudi 5 Mai 2022 - 10h12
Trois nouvelles filières de formation pour l'académie de Guyane

L'académie de Guyane sera bientôt dotée de trois campus des métiers et des qualifications. Une convention a été signée en ce sens ce mercredi, au rectorat, à Cayenne.

  Un site à Saint-Laurent du Maroni, un autre à Kourou, et le dernier pour Matoury. L'académie de Guyane sera bientôt munie de trois campus des métiers et des qualifications. Le site de Saint-Laurent accueillera des formations liées aux métiers de la santé, du social et du bien-être. Le site universitaire de Kourou (ouvert depuis le mois d'octobre dernier) accueille des formations liées à l'aéronautique et au spatial. Le campus de Matoury, lui, proposera des formations liées aux métiers du bois, de l'écoconstruction, et de l'écotechnologie.

La convention
Ce mercredi en fin de matinée, c'est au rectorat que les différentes parties prenantes à ce projet ont signé la convention qui permettra l'émergence de ces campus des métiers et des qualifications. Autour de la table : Alain Ayong le Kama, recteur de l'académie de Guyane - Joseph Festa, directeur du GIP FCIP de Guyane - Patrick Arnolin, proviseur du lycée professionnel Bertène Juminer - le président de la CTG, Gabriel Serville, ainsi que de nombreux partenaires. Lors de son allocution, Gabriel Serville a salué "un projet d'avenir, indispensable pour le territoire".


EHA

Les campus et les formations 
Tous les niveaux de formations, du bac pro au doctorat, seront proposés dans les campus, en fonction des secteurs de formations. Chaque campus sera accompagné d'un "établissement support", qui permettra de faire la passerelle entre le cycle secondaire et les études supérieures.

Ainsi, le campus de Saint-Laurent du Maroni sera soutenu par le lycée professionnel Bertène Juminer. Le campus de Kourou sera accompagné par l'IUT de la ville. Et le campus de Matoury sera appuyé par le lycée professionnel de Balata. L'idée de ces campus est de faciliter l'insertion des jeunes dans l'emploi, et de simplifier les parcours dans les études supérieures sur le territoire. L'objectif est aussi de proposer des formations qui correspondent aux secteurs d'activités spécifiques à la Guyane, et aux besoins du territoire. Tous les campus doivent être opérationnels pour la rentrée prochaine.

Retrouvez toutes les informations sur le site internet de l'université de Guyane.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Benkwa973 07.05.2022

Génial...plus qu'à importer les étudiants.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Politique

Alix Madeleine : « J’ai toujours eu à cœur...

Propos recueillis par Elias HALILE-AGRESTI, e.halile-agresti@agmedias.fr - Lundi 18 Avril 2022

Quel a été le déclic pour vous lancer dans cette course à la députation ? J’ai...

3 commentaires
10 commentaires
1 commentaire
A la une
4 commentaires