• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Tourisme

Tourisme : l'installation de panneaux a débuté à proximité des sites touristiques guyanais

S.Z. Jeudi 18 Février 2021 - 17h27
Tourisme : l'installation de panneaux a débuté à proximité des sites touristiques guyanais
Un exemple de panneau visuel. - CTG

Deux des 175 panneaux d'information touristiques prévus par le Comité du tourisme de Guyane ont été installés hier à Matoury et Rémire-Montjoly. Le plan est de baliser toutes les routes guyanaises, pour guider touristes et locaux vers des sites à mettre en valeur.

 Une charte graphique aux tons sépias, avec d'un côté le monument ou lieu à visiter, de l'autre une ou plusieurs silhouettes de visiteur. En dessous, le nom de l'endroit et la distance kilométrique à parcourir. L'imagerie choisie par le Comité de tourisme de Guyane (le CTG) a le mérite de la clarté et de la simplicité. Un cadre sur lesquels les communes ont pu se fonder pour choisir directement les visuels pour leur(s) lieux phares, afin de participer à la « campagne de signalisation touristique directionnelle » imaginée par le CTG. Un nom ésotérique pour une réalité simple : si la Guyane veut développer le tourisme sur son territoire, il est nécessaire d'indiquer clairement monuments historiques, criques ou réserves naturelles.

Le projet répond d'ailleurs « à une demande remontée lors d'enquêtes de satisfaction auprès de la population », celle de « mettre en valeur » les potentiels sites touristiques guyanais, explique Alex Madeleine, président du CTG. L'organisme a donc procédé à un maillage des différents lieux concernés pour aboutir à une liste qui doit être indiquée via 175 panneaux, « implantés sur tout le territoire », afin de faire découvrir aux automobolistes, y compris les locaux, un maximum de sites dignes d'intérêt. Les deux premiers, livrés par avion pour cause de retard apparemment lié au covid-19, ont été implantés hier à Matoury et Rémire-Montjoly, 19 autres – en cours d'acheminement par bateau – doivent débarquer dans les deux prochaines semaines à Mana, Iracoubo, Kourou, Awala, Saint-Laurent du Maroni et au Centre spatial guyanais. Evidemment, en fonction de leur taille, « il y a des communes où il y aura trois ou quatre panneaux », d'autres n'en auront qu'un seul, mais M. Madeleine insiste : il s'agit d'un projet qui vise à augmenter l'attrait de l'ensemble du territoire.
750 000 euros investis

Dans le détail, trois types de signalisations sont prévues : deux modèles de « panneaux images », avec un dessin et un modèle de « panneau relais », qui ne comporte que les informations textuelles nécessaires à l'orientation.  Coût total de l'investissement : 750 000 euros, financés à hauteur de 450 000 euros par le CTG et pour le reste par son homonyme de la Collectivité territoriale de Guyane. Sur cette somme, 140 000 euros sont consacrés à la « maitrise d'ouvrage et au suivi de travaux », notamment aux « études pour l'accompagnement de travaux », dont une partie sont des obligations légales, détaille Dimitri Lecante, référent du CTG sur le projet. La pose des panneaux elle même revient à 310 000 euros.

Un investissement qui en vaut la chandelle, d'après le chef de pôle, qui voit l'opération comme la mise en place d'une « toile d'araignée » : « Le centre de la toile est le site touristique, charge à nous d'attirer l'automobiliste de passage et de l'emmener en toute sécurité au centre de la toile ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
7 commentaires

Vos commentaires

Miroslav 20.02.2021

750 000 € pour des panneaux !? Ça dépasse l'entendement.

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 19.02.2021
Insensé, mais pas pour tout le monde.

Encore la même chose : dépenser une fortune en panneaux qui vont mener d'improbables touristes à l'entrée de pistes jamais entretenues et impraticables en voiture citadine.
Vu le coût insensé de cette opération, on ne peut pas s'empêcher de soupçonner que le seul objectif visé est de dépenser des fonds publics vers des petits réseaux d'initiés...
Heureusement qu'en Guyane, personne ne pratique la rétrocommission !!!

Répondre Signaler au modérateur
cap40 19.02.2021
Les panneaux...

Les panneaux c'est bien...
L'entretien des sites ce serait mieux...
Refaire les 12 ponts des chutes Voltaire par exemple...

Répondre Signaler au modérateur
siage 19.02.2021

4285 euros le panneau, ils sont plaqués or!

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 20.02.2021

T'as oublié de compter les 310 000 Euros pour les poser... Pour l'appel d'offre, tout fait dans les règles. Et on se doute bien que le bénéficiaire n'est absolument pas de mèche avec le donneur d'ordre. Seules les mauvaises langues auront des doutes...

Répondre Signaler au modérateur
siage 19.02.2021

4285 euros le panneau, ils sont plaqués or!

Répondre Signaler au modérateur
Georges de Cayenne 18.02.2021
Durée de vie ?

Excellente initiative. Mais combien de temps dureront-ils ces panneaux. Seront-ils entretenus ? Il y a quelques années (ou dizaines d'années ?), une opération du même genre avait été initiée avec de forts sympathiques toucans qui indiquaient les sites touristiques à visiter. Victimes du temps et du vandalisme, ils ont progressivement disparu de nos routes guyanaises... Qui vivra verra...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
A la une