• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le débrayage des salariés de Guyanet, en charge du nettoyage de l'aéroport

G.T. (g.tringham@agmedias.fr) Mardi 16 Août 2022 - 11h18
Le débrayage des salariés de Guyanet, en charge du nettoyage de l'aéroport
Le piquet de grève en cours à l'aéroport Félic Eboué - DR

Les prémices du mouvement sont en cours depuis le 8 août dernier. Le piquet de grève a, lui, débuté ce 15 août. Des salariés de Guyanet sont actuellement mobilisés devant la porte d'entrée de l'aéroport. Ils contestent la mutation d'un de leur collègue et demandent un meilleur respect du cahier des charges.

 Sept salariés sur onze, en charge du nettoyage de l'aéroport Félix Eboué, actuellement mobilisés sur un piquet de grève.

Ces derniers sont apparemment sur place depuis hier matin. Les employés contestent la décision prise par la direction de muter un de leur collègue. "Il a fait une faute de sureté. Il a laissé une porte ouverte, ce qui a facilité l'accès à un autre collègue pour qu'il puisse entrer. Il n'a pas fait exprès, c'était seulement de la négligence", rapporte Elson Fernandes Mendes, de l'UTG Guyanet.

Les grévistes demandent en premier lieu à ce que la direction attende que la "commission de sureté" se prononce sur ce cas, chose qui n'a pas encore été faite. "Ils ont agi dans la précipitation, ce n'est pas dans les règles", continue le délégué UTG. Depuis lundi dernier, l'employé en question ne fait plus partie de l'équipe. Les premiers débrayages commencent ainsi à avoir lieu.

Plus encore, les salariés dénoncent un non-respect du cahier des charges. 14 agents sont censés être employés par Guyanet à l'aéroport. Seuls onze sont actuellement sur site. Et si la mutation de l'employé en question est définitivement actée, ils se retrouveraient temporairement à dix. Selon Elson Fernandes Mendes les cinq agents arrivés en dernier en poste ne reçoivent toujours pas de tickets restaurant ou de 13eme mois contrairement à ce qui est normalement prévu.

Contactée, la direction de Guyanet n'a pas encore donné suite à nos sollicitations.

Le piquet de grève sera actif "jusqu'à nouvel ordre."


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

g6d 16.08.2022

Avec des négligence de sécurité de cet ordre à quoi servent l'ensemble des autres mesures mises en place ? Garder un maillon faible est préjudiciable pour l'ensemble des acteurs assurant la sécurité de l'aéroport. Libre aux Guyanais de choisir la meilleure sécurité ou celle assurée par des agents irresponsables.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 18.08.2022
@ g6d

pour une fois vous dites quelque chose de "sensé"... porte ouverte sa veut dire que trafiquants peuvent accedez a l'avion pour mettre de la "coke" ou alors "terroriste etat islamiste" avec bombe ect! faute professionelle de grosse securité = virer (comme aux "usa").

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
3 commentaires
A la une