Economie

L’arrêt de la centrale du Larivot : un gouffre économique

L’arrêt de la centrale du Larivot : un gouffre économique

Après l’annulation de l’autorisation environnementale en avril dernier, un nouveau coup dur a été porté au projet de la Centrale du Larivot.

Un coup, puis deux, puis trois : la justice emboîte le pas des écologistes dans le dossier de la centrale du Larivot. Voilà maintenant plus d’un an que le chantier est en stand-by complet.

Le projet de centrale thermique fonctionnant aux biocarburants était conçu pour répondre à la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) de Guyane pour la fourniture de 120 MW (mégawatts) sur l’île de Cayenne, actuellement le barrage de Petit-Saut fourni 110 MW quotidiennement. Des besoins exprimés, et mis...
franceguyane.fr 2627 mots - 09.08.2022
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres