ENERGIES

EDF PEI : « La Guyane a besoin, pour son développement, de la Centrale du Larivot »

EDF PEI : « La Guyane a besoin, pour son développement, de la Centrale du Larivot »

 Les travaux de la Centrale du Larivot, suspendus depuis le 27 juillet après une décision du tribunal administratif de Cayenne, ont fait l’objet de plusieurs réunions cette semaine. EDF Production électrique insulaire et les partenaires du projet défendent une filière agricole et industrielle de biomasse liquide vectrice de nombreux débouchés. Ils comptent aller « jusqu’au bout » des procédures judiciaires. En déplacement en Guyane, le directeur général d’EDF PEI nous a accordé une interview aux côtés de Gaëlle Paygambar, directrice de projet Centrale du Larivot au sein de l'antenne Guyanaise.

 Depuis quand êtes-vous positionné sur le projet de la Centrale du Larivot ?

Depuis 2017 concrètement. La programmation pluriannuelle de l’énergie de 2017 est la commande publique qui a déterminé le lieu d’implantation de la centrale, à savoir le Larivot, la puissance de la Centrale soit 120 mégawatt, la technologie des moteurs et le combustible initial du moteur qui était du gasoil (fob). Associé à cette centrale, on retrouvait aussi dans la PPE une centrale photovoltaïque de 10 mégawatt. A...
franceguyane.fr 1985 mots - 10.10.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres