• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CULTURE

Y aura-t-il des bals Parés Masqués durant cette saison carnavalesque?

Ayodele GERMA / a.germa@agmedias.fr Mercredi 12 Janvier 2022 - 16h36
Y aura-t-il des bals Parés Masqués durant cette saison carnavalesque?

 Le préfet Thierry Queffelec l’annonçait, le 6 janvier dernier: les dancings Nana et Polina seront autorisés à ouvrir, mais pas les boites de nuit. Pourtant les gérants des dancings ne semblent pas décidé à ouvrir leurs portes pour le moment.

 Le représentant de l’Etat justifiait ainsi son choix : " ces dancings font partie de ce patrimoine culturel. Les dancings sont des établissements qui ouvrent de façon éphémère, à l’occasion des bals paré-masqué. Seuls Nana et Polina seront autorisés à ouvrir - le samedi soir uniquement - sur dérogation. Avec la contrainte stricte du pass sanitaire obligatoire. Nous avons mis en place une jauge acceptée par les gérants, de 1 400 personnes maximums". 
Qu'en est-il de Nana? 
Et pourtant, Nana n’ouvrira pas ses portes aux carnavaliers, ce samedi, et manifestement, pas les samedis d’après non plus. Dans un communiqué publié ce lundi et signé par Philippe Alcide-dit-Clauzel, ce dernier déclare maintenir, « la plus grande réserve quant à l’ouverture du Dancing Chez Nana durant cette période de carnaval 2022. Ainsi, compte tenu du pic épidémiologique important que connait en ce moment la Guyane, frappée par le variant Omicron, du fort taux d’incidence de la Covid 19 et dans un souci de préserver la santé de tous, nous considérons que les conditions sanitaires actuelles dégradées, ne permettent pas d’envisager à ce jour, l’organisation de bals paré-masqué dans notre établissement Chez Nana ».  
Dans une interview donnée sur RDI en partenariat avec France Guyane, il expliquait les raisons d'une telle décision. Retrouvez l'émission sur ce lien ( à partir de la 30e minute). 
Phillipe Alcide Dit Clauzel, gérant du dancing Nana - AB
Mais au delà de l’aspect strictement sanitaire, des raisons contractuelles et de rentabilité rentreraient également en ligne de compte, selon une source proche du dossier. Contacté à ce propos, Philippe Alcide Dit Clauzel, n’a pas souhaité donner plus d’éléments de compréhension, ne réfutant ni ne confirmant ces dires qu’il qualifie de « cancan ».

D’autre part, il existe « un contrat de longue durée entre les mécènes et Philippe Alcide Dit Clauzel », nous confirme David Bénèl un des dirigeants du groupe des Mécènes. « Ce n’est un secret pour personne qu’il souhaitait construire un dancing. Mais ça ne faisait pas, à ma connaissance, partie des clauses du contrat passé avec les Mécènes », nous explique-t-il. Et d’ajouter : «  un contrat est un contrat, il est fait pour être respecté et c’est ce que nous ferons ». Une réunion des membres du groupe traditionnel devrait se tenir ce soir. Nous aurons sans doute plus de précisions à l’issue de cette rencontre.
..et Polina ? 
Quant à Polina, le dancing situé à Matoury ne prévoit pas d’ouvrir avant le 29 janvier. Ce dancing, lui aussi devrait faire face à des questions de rentabilité. Avec une capacité de 3500 places, la jauge de 1400 personnes correspond à leur seuil de rentabilité : en dessous, il serait déficitaire. L’équipe devrait recevoir, dans les jours qui viennent, la visite de la commission de sécurité
et attend la validation de leur protocole sanitaire par la Préfecture et la Croix blanche. Un Covid truck devrait-être mis en place sur l’esplanade du dancing pour dépister les carnavaliers en plus de l'exigence du pass sanitaire. Les réflexions et négociations sont toujours en cours.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

dny973 12.01.2022

Tout est mis en œuvre pour que le carnaval et les bals paré masqués puissent réapparaître. C'est selon moi une bonne chose pour toutes celles et ceux qui ont fait le choix de se faire vacciner. Cela permet de "profiter" de cette vaccination. Parce que dans les faits, meme vaccinés, ont subit les mêmes effets des fermetures que les personnes non vaccinés. Alors si tout est respecté, il ne devrait y avoir aucun soucis. Restons confiant et optimiste

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos