UN NOM, UNE HISTOIRE

Monpoussou est en deuil

Monpoussou est en deuil

Sur le haut Maroni, le révérend père Brunetti poursuit ses visites chez les Bonis. Nous sommes en 1883. Ce dimanche des Rameaux, il arrive à Monpoussou, village où il avait récemment baptisé une femme âgée. Celleci venait de décéder.

« Aussitôt qu’une personne a rendu le dernier soupir on l’annonce par un coup de canon. Tous les villages en possèdent un, pris autrefois aux Anglais et aux Hollandais quand ceux-ci les pourchassaient. Ce coup de canon est suivi de décharges de mousqueterie et de roulement de tamtam ; la même chose a lieu au lever et au coucher du soleil. À ce signal entendu de très loin on accourt de tous côtés.

« À Monpoussou (...) le village est encombré d’hommes, de femmes, d’enfants venus de tous les...
franceguyane.fr 552 mots - 09.06.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres