PATRIMOINE

Affaire du cimetière amérindien : la mairie de Rémire-Montjoly veut en “tirer des leçons”

Affaire du cimetière amérindien : la mairie de Rémire-Montjoly veut en “tirer des leçons”

 La semaine dernière, France-Guyane révélait l’existence d’un vaste lieu de sépulture amérindien sur une parcelle de terrain de Rémire-Montjoly sur laquelle des logements vont être construits. Jean-Marc Euzet, directeur adjoint du domaine technique, recontextualise la chronologie des événements selon la commune tandis que Claude Plenet, le maire, répond à certains propos et se positionne sur l’affaire.

 L'affaire avait provoqué l'émotion au sein de certaines associations de la communauté amérindienne. La semaine dernière, nous expliquions dans notre article qu’un permis de construire avait été délivré par la mairie de Rémire-Montjoly sur un terrain alors même que la zone faisait l’objet d’une « sensibilité archéologique » et que des fouilles d’ « archéologie préventive » devaient ainsi se tenir. Si ces fouilles préventives ont bien eu lieu - suivi ensuite de « fouilles définitives » qui...
franceguyane.fr 1427 mots - 12.11.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres